L’abécédaire du référencement naturel ou SEO

Si la création d’un site internet est devenue incontournable pour toute entreprise qui se respecte, encore faut-il assurer sa visibilité sur Internet. Avec les milliers de sites web déjà présents sur la toile, il n’est pas évident de faire apparaître son site dans les premiers résultats des moteurs de recherche comme Yahoo, Bing ou Google. C’est dans ce cadre là que le référencement naturel ou SEO trouve toute son importance. Vue d’ensemble sur cette discipline du webmarketing.

Qu’est-ce que le référencement naturel ?

De l’anglais Search Engine Optimization ou optimisation des moteurs de recherche, le référencement naturel est une technique qui consiste à améliorer le classement d’un site web sur les SERPs des moteurs de recherche. Les webmasters et les spécialistes SEO utilisent ainsi différentes stratégies de marketing digital pour atteindre cet objectif. Contrairement au SEA où il faut acheter des liens pour obtenir un meilleur classement, le SEO fait appel au bon sens et à la créativité de chacun pour se positionner sur une requête bien précise de façon naturelle et sans automatisme.

Les différentes stratégies SEO

Même si le SEO n’est pas une science exacte, il reste toutefois une discipline soumise à des règles qui sont généralement imposées par les moteurs de recherche eux-mêmes. Le non-respect de l’une de ces dernières peut entraîner des pénalités comme le déclassement du site. Voici quelques stratégies SEO qui pourront optimiser le positionnement de votre site sur Google par exemple.

Le marketing de contenu

Pour le géant de l’Internet américain, le contenu est Roi. C’est le fondement même d’un site web. Afin de satisfaire les internautes et répondre à leurs attentes, les propriétaires de site web doivent leur proposer des contenus pertinents : textes, images, vidéos… Le marketing de contenu est une technique visant à produire des articles de qualité et originaux. Ceux-ci peuvent ensuite être relayés sur des sites tiers pour favoriser les échanges de liens.

Les échanges de liens

Cette technique est chère aux spécialistes SEO. En effet, les algorithmes de Google analysent les liens qui pointent vers un site déterminé pour pouvoir le classer dans ses résultats de recherche. Plus ces liens proviennent de sites d’autorité, plus la qualité des backlinks est élevée et mieux sera le classement du site analysé.

Certes, il s’agit ici de quelques exemples de techniques SEO que vous pouvez adopter pour améliorer le positionnement de votre site sur Google. Vous pouvez toujours faire appel à un spécialiste SEO pour effectuer le travail à votre place.

Optimiser le classement de son site, les facteurs clés du SEO

Les algorithmes des moteurs de recherche prennent en charge des centaines de facteurs pour classer les pages et les sites web dans leurs résultats. Chez Google, ils sont environ 200. Bien que ce chiffre ne soit pas encore officiel, il nous permet déjà de mener les actions nécessaires pour bien référencer nos sites. On peut regrouper ces facteurs en trois grandes catégories principales.

Les facteurs relatifs au nom de domaine

Pour référencer les sites dans ses SERPs, Google prend en compte les informations relatives à leur nom de domaine telles que leur âge. Ainsi, un site de moins de 6 mois n’aura pas la même notoriété qu’un site présent sur la toile depuis 6 ans.

Un autre facteur à ne pas négliger, c’est la présence du mot-clé cible dans le nom de domaine du site. Idéalement, il est conseillé de le placer juste au début pour un meilleur impact sur le positionnement du site lors d’une requête sur Google.

Quant à l’historique du NDD, un site web qui change souvent de propriétaire par le biais de Whois ou ayant fait l’objet de plusieurs « pannes » peut inciter Google à réinitialiser son historique. Les liens qui pointent vers ce site peuvent ainsi devenir obsolètes.

Les facteurs liés à la page web

Une page web contient de nombreuses informations utiles à Google dans le classement du site lui-même. Outre le contenu proprement dit, le méta title est un indicateur important pour les algorithmes du géant américain. Il est donc conseillé d’y insérer le mot-clé cible du site pour un meilleur résultat. Là encore, la position du mot-clé doit être au début du méta title si possible.

La présence du mot-clé principal est entre autres sollicitée dans le méta description et la balise H1 de la page à référencer. Sa densité dans le contenu ne doit pas être trop élevée, ni trop faible non plus. Entre 3 à 8 % suffit largement.

Les facteurs liés au site lui-même

Ici, quatre facteurs clés doivent être pris en compte, notamment la mise à jour du site via la publication de contenus à fréquence régulière, l’utilisation d’un sitemap pour permettre aux algorithmes de Google d’indexer toutes les pages du site concerné, la disponibilité du site ainsi que l’optimisation pour la navigation mobile.

Bien évidemment, cette liste n’est pas exhaustive. Nous avons juste énuméré les principaux facteurs à surveiller afin d’améliorer le classement de votre site web.